top of page

Quelles aromatiques et médicinales ?






Les beaux jours arrivent et avec eux le bonheur de profiter des bourgeons, du soleil et des températures qui remontent (doucement !!!)..


Et qui dit printemps, dit plantation ! En naturopathie, on propose souvent des plantes aromatiques qui sont des trésors pour l’organisme. Souvent peu utilisées en cuisine, elles sont pourtant très utiles et peuvent paraît à nombre de maux !


Vous pouvez bien-sûr les acheter dans le commerce mais quoi de mieux que d’en planter pour en avoir toujours sous la main ?


Si vous avez un jardin ou un balcon, cela vous facilitera la chose et vous aurez moins de contrainte de place. Si vous êtes en appartement, vous pouvez très bien les conserver en pot. Vous aurez cependant peut-être un choix à faire dans la sélection de vos plantes en fonction de la place dont vous disposez.

Si toutes sont bénéfiques, certaines vous seront sans doute plus utiles que d’autres. A vous de les choisir en fonction de vos petits désagréments, digestifs par exemple.


C’est parti, donc pour un tour d’horizon des plantes aromatiques !


Romarin

C’est la plante alliée du foie et de la vésicule biliaire. J’ai écris d’ailleurs un article sur elle (ICI) car c’est ma plante fétiche!

Elle favorise également la digestion et évite les spasmes digestifs. Utile aux voies respiratoires et diurétiques, elle agit sur les principaux émonctoires de l’organisme. Elle est également antiseptique et régulatrice, notamment en hydrolat pour la peau ou les cheveux.


Thym


C’est LA plante pour l’émonctoire poumon ! Pour ce qui est des voies respiratoires, elle agit sur la toux en décongestionnant les bronches et en facilitant l’expectoration. Antiseptique et antivirale, elle est à utiliser en cas de virus, coup de fatigue ou petite baisse d’immunité.



Aneth et Basilic


Si l’aneth agit plus sur les spasmes digestifs, le basilic sera plus efficace sur les douleurs liés aux ballonnements. Les deux stimulent le transit en ayant une action antispasmodique.


Coriandre


La coriandre est aussi une plante intéressante en digestion. Elle soulage les spasmes en ayant une action sur le système nerveux. Elle va également avoir une action bactéricide ainsi que sur l’évacuation des métaux lourds (en association souvent à la chlorella pour une meilleure efficacité).

Plante assez complète, elle agit aussi sur l’émonctoire reins en ayant une action diurétique.


Menthe


Plante antioxydante par excellence du fait de sa grande teneur en polyphénols, c’est aussi une plante excellente en digestion. A la fin des repas un peu copieux, elle promet une digestion plus facile. Souvent connue en huile essentielle (menthe et menthe poivrée), elle est réputée pour son action anti-nausée en agissant sur les fonctions de l’estomac, du foie et des intestins. En bref, elle agit sur toute la sphère digestive. (Attention, ne jamais utiliser les huiles essentielles en interne sans l’avis d’un thérapeute).

C’est également une plante efficace en cas de bosse, coup ou chute : le menthol qu’elle contient va avoir une action insensibilisante. Elle peut être utile également en cas de bronchite ou de toux en massage sur le thorax associée à des tisanes en interne.


Ciboulette


Vous pouvez consommer la tige comme la fleur ! Cette plante utilisée fréquemment est pourtant peu connue : Elle va agir sur la digestion mais également chasser les toxines dans les intestins. Bourrée de vitamine C (comme le persil !) elle favorise une bonne circulation sanguine.



Persil


Le persil est comme dit précédemment rempli de vitamine C ! Il va agir également sur l’émonctoire reins en favorisant l’élimination des toxines et des déchets. Pour avoir une action diurétique, vous pourrez l’utiliser en interne en tisane en dans vos plats.

Élément un peu moins connu, il est très riche en fer ce qui peut être un vrai plus pour les personnes anémiques.

Le persil agit aussi sur la mauvais haleine. Sachez que si l’haleine est souvent chargée, cela relève plus d‘un dysfonctionnement que le persil pourra certes camoufler mais non régler. Rapprochez-vous d'un thérapeute dans ce cas.



Sauge


Et enfin la sauge ! Comme dit le proverbe : « Qui a de la sauge dans son jardin, n’a pas besoin de médecin ! ».

Antispasmodique, elle soulage les problèmes digestifs et stimule le foie et l’estomac. Elle possède des propriétés antibactériennes et cicatrisantes, utiles contre les aphtes, les maux de gorge et les gingivites.

C’est la plante également d’excellence pendant la ménopause car elle va agir sur les bouffées de chaleur et la transpiration.



 

Le tour du potager est terminé ! Certaines plantes étant saisonnières, vous pouvez tout à fait les sécher ou les congeler afin de pouvoir en bénéficier toute l'année. Il serait dommage de s'en priver !


Il n'y a plus qu'à planter pour en profiter pleinement été comme hiver !


Utilisez-vous des plantes aromatiques ? N'hésitez pas si vous avez des questions ?




Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page