top of page

Macérat de plantain: la base du baume au plantain


macérat de plantain pour faire un baume au plantain.


A quoi sert un baume au plantain ?


Redoutable contre les différentes piqûres, il vous sera bien utile pendant l’été. Il est très facile à faire et vous l’aurez toujours à portée de main.

Je ne suis pas pour les recettes compliquées car le but va être de les refaire. Si elles sont trop fastidieuses, on se lasse et on abandonne. Le fait maison doit être simple, rapide et économique. C’est pour cela que je fais en sorte de proposer des recettes que j’ai testées et approuvées au niveau simplicité, rapidité et efficacité !



Comment faire un baume au plantain


La cueillette


Pour faire ce baume, vous aurez d’abord besoin d’un macérat de plantain. Cela prend du temps donc il va falloir anticiper afin que votre baume soit prêt pour partir en vacances.


Pour la macérat de plantain. Il faut ramasser des feuilles de plantain. Vous en trouverez en forêt, sur le bord des routes ou même dans des parcs en ville. Mais faites attention de cueillir des feuilles dénuées de toute pollution et pipi de chien. Ces plantes étant au ras du sol, il est fort probable qu’elles attirent nos amis à quatre pattes !


Ensuite, vous devrez faire sécher les feuilles. Pour cela rien de plus simple, posez-les à plat sur un plateau, à l’ombre et laissez les à l’air lire pendant 2-3 jours.

Pour les plus pressés, vous pouvez également les faire chauffer au four. Il faudra mettre à puissance très douce (50°) pendant environ 1 heure. Les feuilles devront avoir perdu toute humidité.



la recette


Passons à présent à la macération. Plusieurs solutions s’offrent à vous :


- N°1 : macérât de plantain à froid : tassez bien vos plantes dans un bocal puis ajoutez de l’huile jusqu’à ce que les plantes soient recouvertes. Recouvrez votre bocal d’une gaze maintenue avec un élastique et laissez la macération se faire pendant 3 à 4 semaines.

- N°2 : macérât de plantain à chaud : disposez votre bocal sans couvercle au bain-marie et faites chauffer dans une casserole au bain-marie pendant 3 heures à feu tout douuuuuux (légère ébullition). - N°3 : macérât de plantain à chaleur douce avec une yaourtière : répartissez vos plantes dans les pots puis recouvrez d’huile. Placez vos pots dans la yaourtière et lancez un programme de 8 à 12 heures.

La filtration


Une fois la macération finie, nous allons la filtrer pour enlever toutes feuilles et tous résidus. Rien de plus simple : mettez une grande gaze au fond d'un saladier et versez le macérat. Refermez la gaze et pressez en tournant pour bien récupérer toute l'huile.



Le macérat de plantain


Une fois le macérat de plantain obtenu, il va falloir passer à la préparation du baume. Pour cela, prenez de la cire d’abeille en paillettes ou granules. Vous en trouverez facilement en magasin bio au rayon DIY. Les dosages sont en général de 3 %. Cela permet d’avoir un baume compact mais que l’on étale facilement.

Pour information, pour 100ML de macérat de plantain, cela fait 3grammes de cire d’abeille soit 1 cuillère à café. Idéalement, aidez-vous d’une balance de précision de cuisine.


Recette :


- Faites chauffer le macérat de plantain et la cire d’abeille au bain marie MAIS SANS LE FAIRE BOUILLIR.

- Une fois que les pastilles de cire aient fondu, transvasez dans un pot et direction le frigidaire.

- Une fois durcit, votre baume au plantain est prêt à être utilisé !


Vous pourrez l'utiliser sur une piqûre, une peau rougie par le soleil, une toux naissante ou un rhume persistant, etc.


C’est mon petit baume chouchou des vacances !!!

Alors, à vos casseroles !


Comentarios


bottom of page