top of page

Les plantes thérapeutiques a planter dans son jardin...ou son balcon !


les plantes thérapeutiques se plantent facilement dans le jardin ou sur votre balcon pour profiter de leurs bienfaits toute l'année.
plantes thérapeutiques


Si vous avez la chance d’avoir un petit balcon ou un jardin, ne vous privez pas des plantes thérapeutiques qui vous serviront toute l’année. Il existe différentes formes galéniques pour utiliser les plantes. Je vous en parlais dans cet article (ici) mais le tisanes restent un moyen simple et efficace de les utiliser lors de baisse de forme ou de tracas de santé.


Je vous présente ici les principales plantes qui ont un large spectre et qui sont faciles à trouver en jardinerie.

LES DIFFERENTES PLANTES THERAPEUTIQUES


Le thym


- Voies digestives : c’est un allié car il est antispasmodique, c’est à dire qu’il calme les contractions de l’estomac et des intestins tout en facilitant la digestion. Il supprime les gaz en agissant sur les fermentations en les diminuant.


- Sphère respiratoire : le thym agit sur les rhinopharyngites, bronchites et rhumes de cerveau.


- Il va aider à éliminer les toxines et en faciliter leur élimination : grippe, rhumatismes, etc.


- Pour ceux qui ont un coup de barre après le déjeuner, il peut être utile de prendre une tisane de thym afin d’éviter la somnolence.


- Pour les enfants, le thym est vermifuge. Il peut être intéressant en traitement d’attaque ou en prévention s’il y a souvent des récidives.


Le romarin


- Son action la plus connue est celle d’agir sur le foie. Il va activer les fonctions biliaires tout en favorisant la détox de cet émonctoire. Paresse stomacale, voie biliaires surchargées, inflammation, surmenage sont autant de pathologies où le romarin va agir.


- Le romarin a un spectre large et va agir sur beaucoup de dysfonctionnements de l’organisme : migraine, insomnie, troubles intestinaux, stress, nervosité, et palpitations.


La sauge


- Elle est tonique des voies digestives en agissant sur l'estomac et les voies biliaires notamment les douleurs liées à la digestion ou le sentiment de "trop plein" qui peut entrainer des nausées.


- Elle agit sur le système nerveux notamment l'asthénie : les fins d'année, les maladies, les fatigues nerveuse, etc...


- La sauge est réputée pour aider le malade et les symptômes qui vont avec : sueurs, appétit, fatigue, digestion compliquée, baisse de morale. Lors des maux de gorge, vous pourrez l'utiliser en tisane mais également en gargarisme pour calmer la douleur.


- Elle agit sur les cycles notamment en faisant apparaitre les règles. A utiliser avec précaution du coup dans certains cas. Lors de la ménopause, du fait de son action hormonale, elle sera utile contre les bouffées de chaleur.


- La sauge de manière générale est antioxydant et antiinflammatoire : elle sera donc utile dans beaucoup de domaines. Ayez le réflexe tisane de sauge dès que vous sentez une baisse d'immunité ! (si pas de contre indications !)


La mélisse


- Plante très utile pour les digestions compliquées. Une tasse après un repas copieux peut être salvateur.


- La mélisse agit également sur le foie en activant la sécrétion biliaire et en augmentant le flux aidant à la digestion notamment des graisses.


- La mélisse aide les états nerveux et stressés. En toute logique, elle va donc réduire les insomnies et les états dépressifs.


- Antivirale, elle peut s’associer aux autres plantes du jardin pour accentuer les effets.


La menthe poivrée


- Elle stimule la digestion : elle réduit les spasmes notamment les douleurs au niveau de l’estomac et des intestins. Elle augmente l’activité biliaire et facilite donc les digestions compliquées.


- Elle peut être très utile en cas de nausées et vomissements notamment dans les intoxications intestinales.


L’origan


- Les fleurs de la plante sont utiles dans les inflammations des bronches. Pour les maux de l’hiver, elle sera donc efficace sur la toux et les troubles associés.


- Elle va agir sur les rhumatismes aussi bien en tisane qu’en cataplasme au niveau de l’endroit douloureux.


- Enfin, l’origan est excitante donc à utiliser avec précaution. Elle est très efficace sur les personnes asthéniques.


Le laurier


- Il agit sur les voies respiratoires : il est expectorant et sera donc utile en cas de rhume et bronchite.


- Il a des vertus diurétiques et agira donc en ricochet sur les rhumatismes.


- Enfin, il aide la sphère digestive en stimulant l’estomac ce qui limitera les fermentations et donc les soucis de ballonnements et autres.



 

Toutes ces plantes peuvent être aussi bien utilisées en tisanes que dans vos plats. Vous remarquerez qu’elles sont toutes complémentaires et le fameux bouquet garni trouve donc toute sa place et sa fonction dans nos assiettes.


Pour la conservation et en avoir tout l’hiver, vous pouvez couper des branches et les faire sécher en les conservant dans des bocaux ouverts afin de limiter la pourriture.


Y’a plus qu’à planter !!!

Prenez soin de vous !


Angélique de La Bourdonnaye, naturopathe, iridologue et réflexologue à Nantes.

bottom of page