top of page

Le microbiote et les émotions



Microbiote intestinale : rôle et définition.
Microbiote intestinale

Rôle du microbiote

Très en vogue, le microbiote fait parlé de lui !Et c’est une très bonne chose ! Méconnu pendant longtemps, le microbiote était relégué à un ensemble de tuyaux capables de digérer nos aliments et c’est tout.

Les récentes recherches et découvertes ont permis de se rendre compte que, non, ce n’était pas qu’un ensemble de plomberie ! Les témoignages et les mises en relation de causes à effet ont mis en lumière l’extraordinaire pouvoir qu’avaient nos intestins et donc notre microbiote.


Mais c’est quoi le microbiote


Le microbiote est un ensemble de millions de micro-organismes qui tapissent les parois de notre système digestif. Bactéries, virus, champignons...leurs noms semblent incompatibles avec une bonne hygiène de vie et pourtant c’est grâce à eux que dépendent notre santé. En effet, ce sont de bons amis !

Tout d’abord, ils agissent au niveau digestif en détruisant, digérant, éliminant ou puisant dans notre nourriture ce dont le corps a besoin. C’est cette fonction d’assimilation et d’élimination qui est la plus connue.

Mais ils agissent également au niveau émotionnel. C’est bien pour cela que nous l’appelons le deuxième cerveau. Résoudre le problème au niveau physiologique est souvent insuffisant dans certaines pathologies.

Parfois, il va falloir creuser du côté des émotions, du vécu, du passif émotionnel.


Le microbiote et les émotions


En consultation de naturopathie, nous abordons ce côté, lorsque cela est nécessaire. Bien souvent, le fait de remonter dans les souvenirs et de mettre en relation un acte passé avec une pathologie suffit à comprendre comment le mal est arrivé. Cela paraît simple comme cela mais c’est un peu plus complexe. Il va falloir être en confiance avec son thérapeute et réussir à se confier afin de pouvoir éplucher « l’oignon ». J’aime assez cette image qui consiste à enlever, petit à petit, les couches, les pelures de l’oignon pour arriver à son cœur. Parfois, cela pique, fait pleurer, brûle mais pour un tel bénéfice au final que cal en vaut la chandelle.

Attention toutefois à ne pas confondre le naturopathe avec un psy !!!


Le rapport entre microbiote et émotion


Mais à quoi cela sert-il de comprendre ses émotions ? La raison est assez simple. Le fait d’avoir des émotions contradictoires, ruminantes, nocives ou tristes affecte notre organisme. Notre corps agit et interagit avec des neurotransmetteurs et des hormones (cortisol, dopamine, adrénaline, etc.). Chacun a un objectif bien précis et l’hypophyse est en charge de réguler tout cela tel un chef d’orchestre. Lorsque nos émotions entraînent, par exemple, trop de cortisol ou d’adrénaline, cela va avoir un impact direct sur notre système nerveux. Et si le système nerveux est sans arrêt sollicité et que le corps ne retrouve pas un état de calme et de sérénité, c’est l’inflammation obligée !


Un état inflammatoire indique un dysfonctionnement dans l’organisme qui peut entraîner beaucoup de symptômes : articulaire, vasculaire, cardiaque, cutané, respiratoire, etc.

Les cellules immunitaires de l’intestin vont produire des molécules qui vont envoyer un message au système nerveux par voie sanguine. Elles vont alors envoyer une réponse immunitaire ou inflammatoire.

Comprendre et se décharger de ses émotions va donc agir sur les cellules nerveuses de l’intestin et donc sur l’ensemble de notre état inflammatoire.


Il existe différentes méthodes ensuite pour réussir à gérer ses émotions : les comprendre au travers des écrits, les plantes comme les Fleurs de Bach, les tisanes qui vont agir sur l’intestin, des techniques respiratoires, etc. Bref, une vraie panoplie que l’on adaptera en fonction du client.



 

Mais la plus importante à mes yeux reste l’échange et l’écoute bienveillante. Cela permet de remonter à la source et de comprendre l’origine du mal.


Prenez soin de vous,


Angélique de La Bourdonnaye, naturopathe, iridologue et réflexologue à Nantes.

bottom of page